Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:14

Arnaud,

 

Tu m’as répondu depuis ton île australe

Ilot perdu en plein océan Pacifique

N’utilisant ni enveloppe, ni code postal,

Mais des mots par voie informatique.

 

Tu me racontes des chants extraordinaires,

Non ceux tirés d’un antiphonaire,

Ni provenant de quelque sorte de sirène,

Mais, au large du lagon, celui des baleines ;

Et, tout autour de ta ferme des « Hauts de Hurlevent »,

Jouant ses arpèges, incessamment, celui du vent ;

Les hymenes en langue vernaculaire des vahinés

Accompagnés, en rythme, par leurs danses chaloupées,

Et qui, loin d’agir comme un somnifère,

Font tanguer les corps et embrasent l’atmosphère.

Nul n’est besoin d’être, en la matière, un érudit,

Et de traduire de façon magistrale, ce qui est dit ;

Pour se laisser pénétrer intensément par ces chants

Il faut se laisser porter, s’y baigner complètement.

 

Mais par ta réponse, ton dilemme, je l’ai enfin compris.

Retrouver ceux que tu aimes ou ne plus quitter Tahiti.

A bientôt, par mail, mon chéri.

 

Ta maman.

Anne-Françoise   Tahiti

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Cette lettre a mis du temps pour arriver sur le blog......la voilà toute chargée d'émotion....l'émotion d'une maman loin de son "petit" !<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de onselit.over-blog.com
  • : Tout a commencé lors de la semaine de la Langue Française... Mademoiselle Qui a organisé une "modeste manifestation non internationale" intitulée "poésie, on se lit, on se lie". Il s'agit pour chacun d'entre nous d'écrire un texte en prose ou en vers contenant 10 mots proposés en début de mois. Ces textes sont diffusés le mois suivant jour après jour à chaque membre du groupe. "on se lit, on se lie" !
  • Contact

Recherche