Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 17:46

 

 

Méli-mélo de mots !

    Je viens de vérifier, car j’avais un petit doute, mais nous sommes bien le tout dernier jour de janvier ! Donc, au travail… d’autant qu’une mystérieuse Ama m’a gentiment parlé hier soir de sanctions !.....

   Faute de temps (et faute d’inspiration aussi…), je vais tout simplement essayer de « triturer » ces dix mots en tous sens (encore un vieux réflexe d’instit’, je viens d’aller vérifier et on peut l’écrire aussi : en tout sens). On verra bien ce qu’il en ressortira !

     à fleur de peau : ça, c’est « fastoche », je pense à pot de fleurs ; vous y planterez à votre guise des primevères ou des surfinias.

     âgisme : je serais bien tentée par gâtisme, mais c’est un mot que je n’aime pas beaucoup et de toute façon il manque une lettre… Je vous propose le geai, l’ami(e), la magie, les images et bien sûr les mages, bien présents en ce premier mois de l’année !

     froid : ne nous donne que de tout petits mots, comme do, l’if, l’or (l’encens et la myrrhe), l’ordi - cet engin à la fois magique et diabolique -, nous avons aussi la foi, le roi - encore lui ! – et au-delà des Pyrénées el rio.

     frôler : un très joli mot qui évoque le vol gracieux d’un oiseau, un effleurement tout en douceur et qui donne le fer, le rôle, la flore et en vieux français, le fol. Saviez-vous que la citation bien connue : « Souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie ! » est de François Ier, Roi de France et Prince des Arts (1494-1547) ?

   Je n’ai pas su résister : en voici deux portraits.

 

                   Francois Ier                           francois-ier 

    opuntia : nous avons le choix, avec le pot, le pain, le pont, le patin (à roulettes ou à glace), mais aussi le piano, le pinot, le potin, le point, (qui peut être à la ligne, d’interrogation, virgule ou d’exclamation), sans oublier pointu, qui se dit « pounchu » en Provence et « pinzutu » (au pluriel « pinzuti ») en Corse.

    paléographie : présente  d’infinies possibilités, mais ça commence bien mal, avec l'aérophagie et la paraplégie... Il y a heureusement aussi des mots plus anodins: le poil (épiler vient juste après !), la parole, le rail et le phare, le galop, l’orage et la grêle, plié(e) - de rire, bien sûr ! - . Sans oublier l’apéro et l’opéra, la grippe et la galère, l’agape, l’arpège et pour finir la harpe, que talonne la harpie…  

      peaufiner : avec celui-ci, nous avons le pain (déjà cité, il me semble ?), et bien sûr la farine, le panier, l’épine, la fin, repu(e), et on termine tout en délicatesse avec le rupin et le purin !...

      radar : celui-là, je ne l’aime pas du tout, surtout lorsqu’il est mobile, donc imprévisible ; de plus, il n’y a absolument rien à tirer de ses 5 lettres…

      synopsis : donne quelques petits mots sympas, comme le pion, le soin, les (petits) pois, le yin - sans le yang - et, seulement en cas d’absolue nécessité, le psy !

      Pour le zéphyr, c’est tout simple puisqu'il n’y a qu’un seul mot : hyper. Très branché, non?

  Un petit commentaire pour terminer : pour gagner un peu de temps, je suis allée chercher un complément d'inspiration sur

               http://www.anagrammeur.com.

  Et un autre petit commentaire à l’intention d’Ama : elle se souvient peut-être m’avoir entendue dire que ce mois-ci je ferais un texte très court…

  Ce sera (peut-être…) pour le mois de mars !

MNo

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de onselit.over-blog.com
  • : Tout a commencé lors de la semaine de la Langue Française... Mademoiselle Qui a organisé une "modeste manifestation non internationale" intitulée "poésie, on se lit, on se lie". Il s'agit pour chacun d'entre nous d'écrire un texte en prose ou en vers contenant 10 mots proposés en début de mois. Ces textes sont diffusés le mois suivant jour après jour à chaque membre du groupe. "on se lit, on se lie" !
  • Contact

Recherche