Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 17:37

Mots d’automne



Les mots se disent, les mots s'épellent,
Les mots "se ramassent à la pelle",
Les mots déambulent pêle-mêle...
Pourquoi gyrophare et pas giboulées ?
Mots à maintenir, mots à supprimer,
Patrimoine culturel, sempiternel écho...
Le dompteur apprivoise les mots,
Le gangster les supprime vite fait,
Le dragon les fait tous brûler...
Les mots s'endorment, les mots s'éveillent,
Les mots nous émerveillent !



Anmary

Partager cet article
Repost0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 17:37

Paul

 

 

 

 

Habillé d’un sombrero et d’une salopette rouge,

 Paul se rendait chez son ami Firmin pour une soirée déguisée.

Il avait au passage acheté un journal

dont il lisait un extrait dans le métro.

Les nouvelles n’étaient pas bonnes :

 Grande nostalgie d’un artiste mort dans une tempête en mer,

un groupe de randonneurs

 victime d’un accident de télésiège

qui s’est décroché en Savoie

et puis un ministre qui comptait attirer les médias avec un programme alléchant sous un sourire qui se voulait chaleureux

mais dans ce regard on pouvait déceler une ironie insolente.

L’avenir du monde lui paraissait soudain bien incertain

à la veille des fêtes de fin d’année.

 

 

 

 

 

Anton et Martine

Partager cet article
Repost0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 17:10

Le

Les

Le jardin d’hiver

Malgré un avis de tempête

Et un ciel plutôt incertain

J’ai enfilé ma salopette

Et suis descendue au jardin.

 

Il y reste quelques roses nues

Voulant attirer le regard

Cependant qu’une bise aiguë

Les traite sans le moindre égard.

 

Dans la course des nuages pressés

Je crois bien déceler la neige

Elle hésite à se déverser

Sur mon jardin encore tout tiède.

 

Comme est loin déjà l’été !!

 

Chez les andalous chaleureux

Et leur flamenco sans pareil

Parée d’un sombrero ombreux

J’ai pu jouer avec le soleil.

 

Je repense avec nostalgie

A ce brillant séjour de rêve

Où j’ai pu me griser de vie

Pendant des journées trop brèves.

 

Je suis revenue du jardin

Et j’ai extrait de mon tiroir

Ce souvenir qui me revient

Et illumine ce sombre soir.

 

Au loin, sur les pistes, on doit voir

Des chapelets de télésièges

Egrenant leurs perles noires

Pour que tombe encore la neige.

 

Trois roses sur mon guéridon

Ont  échappé à la tourmente

Je rêve…et qu’il fait donc bon

Devant la cheminée qui chante ! 

                   

  Colette

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 17:00

Tendresse qui déstresse Heureuse année

Mots mot cœur

Plume aventureuse

Trempée dans les chemins

Boueux et chaleureux

Papiers fripés

Mots délavés

Pensées rouillées

Saisons des humeurs

Lecture frisson

Confession, passion

Vive les crayons

Pour dessiner des jours heureux

Et libérer les tensions

Sujettes aux tentations

 

Heureuse année

Cueillir les petits bonheurs

pétales de rose

A respirer sans les froisser

Caresser la rosée

Se rafraîchir l’esprit

Souffler sur les mots

Ronds et gourmands

 

Heureuse année

 

Heureuse année qui polit le passé

 

 

1er janvier 2010     Tine

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de onselit.over-blog.com
  • : Tout a commencé lors de la semaine de la Langue Française... Mademoiselle Qui a organisé une "modeste manifestation non internationale" intitulée "poésie, on se lit, on se lie". Il s'agit pour chacun d'entre nous d'écrire un texte en prose ou en vers contenant 10 mots proposés en début de mois. Ces textes sont diffusés le mois suivant jour après jour à chaque membre du groupe. "on se lit, on se lie" !
  • Contact

Recherche