Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 09:51
Quelle famille!

Quelle famille !

Non, ce ne sont pas des fariboles…..

Je quémande cependant, de votre part, un peu de patience en cheminant

sur les pistes sinueuses de ce texte qui n’est pas une référence en matière de simplicité ! Vous pénètrerez dans une atmosphère non délétère mais très embrouillée….Voilà ce qu’un jour, me conta un ami :

« Je suis un homme assez versatile (mais peu importe…) de 27 ans et je me suis marié à une divorcée de 46 ans, mère d’une fille de 25 ans.

Comme cette dernière aime les hommes mûrs, elle s’est éprise de mon père qu’elle a épousé !

Dès lors, mon père est devenu mon gendre, puisqu’il a épousé ma belle-fille.

Dans le même temps, ma belle-fille est devenue ma belle-mère puisqu’elle est désormais la femme de mon père. (Jusque-là…..vous suivez…..)

Or, ma femme et moi avons donné naissance à un fils.

Cet enfant est naturellement devenu le frère de la femme de mon père…c’est-à-dire le beau-frère de mon père…

Dans le même temps, il est aussi devenu mon oncle, puisqu’il est le frère de ma belle-mère… (Préparez le Doliprane….) Mon fils est donc mon oncle !

Mon père et sa femme ont donné le jour à une fille qui, de fait, est devenue ma sœur puisqu’elle est la fille de mon père…mais aussi ma petite-fille puisqu’elle est la fille de la fille de ma femme.

Je me retrouve ainsi être le frère de ma petite-fille !

Notre grand-mère commune n’est autre que ma femme…. »

Quel casse-tête !!!! Je vous avais prévenus…..allez plutôt flâner sous les arbousiers en cueillant un magnifique bouquet d’asphodèles : l’atmosphère sera plus zen !

Ama vous offre ce bel asphodèle….

Partager cet article
Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 02:25

La nature et l’homme

CHEMINANT tranquillement sur une PISTE en pleine campagne, cueillant par-ci par-là un petit fruit rouge sur un ARBOUSIER, me délectant de l'odeur subtile des ASPHODÈLES qui jalonnaient mes pas en créant une ATMOSPHÈRE délicieuse, je ne pouvais croire, devant cette nature généreuse, qu'il put exister de par le monde quoique ce soit de DÉLÉTÈRE.

Je sais pourtant que de soi-disant grands esprits, qui font souvent RÉFÉRENCE dans leur domaine, sont parfois VERSATILES et capables d'émettre des FARIBOLES qui dans l'esprit du commun des mortels les font tomber de leur piédestal. Leur image d'intellos infaillibles en prend alors un sacré coup ....

Pour se consoler il ne leur reste qu'à QUÉMANDER la clémence du ciel "jurant mais un peu tard qu'on ne les y prendrait plus".

Mais la nature de l'homme est ainsi faite qu'il retombe toujours, inexorablement, dans ses travers. Chassez le naturel ....

Marion

Partager cet article
Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 07:51

Randonnée

Soleil, magnifique panorama, massifs d’arbousiers, fleurs sauvages, dont des asphodèles qui se dressent fièrement sur leur passage, un groupe d’amis s’est levé à l’aube pour profiter pleinement de cette longue journée en région corse. Entre rires et bons mots, la petite troupe progresse généreusement et apprécie visiblement l’atmosphère ambiante. Il est vrai que ce genre d’excursion est une des références dans le milieu des randonneurs. Une bien belle aventure débute, dans un cadre idyllique, enchanteur. Que du bonheur en sorte, sauf que…..

Sauf que….. il ne faut pas se raconter de fariboles. Les caractères, le mental, les humeurs versatiles, les susceptibilités sont mis à rude épreuve dans ce style de périple. Cheminant le long d’un passage réputé difficile, et malgré la bonne humeur ambiante, un climat délétère commence à poindre au fur et à mesure que le profil accidenté de la piste s’accentue. Le temps et la fatigue usent les organismes. Solliciter une pause non prévue exaspère celles et ceux qui veulent poursuivre, quémander un ravitaillement provoque les reproches des plus organisés.

Sauf que…..comme toute expérience de ce genre, l’histoire restera belle. Les difficultés, les joies, les peines, les incertitudes, les doutes seront vite rangés au chapitre des souvenirs à raconter lors d’une veillée entre amis.

Jean

Partager cet article
Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:27

Mots d’avril 2015

Arbousier

Asphodèle

Atmosphère

Cheminant

Délétère

Faribole(s)

Piste

Quémander

Référence

Versatile

Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 14:24

La tarte Tatin

Les sœurs Tatin conçurent la tarte du même nom. Sans le vouloir. La tarte Tatin est née d’une sérendipité. A ne pas confondre avec les sœurs Papin qui sont les auteurs d’un double meurtre sur leurs patronnes*. Dans ce cas, ce n’était pas une erreur, pas une étourderie, non, non : juste un fort agacement. Il ne faudrait pas faire d’amalgame.

Stéphanie et Caroline Tatin tenaient l’hôtel-restaurant face à la gare de Lamotte-Beuvron.

Léa et Christine Papin étaient employées de maison au Mans.

C’était un jour de kermesse à Lamotte-Beuvron.

Au Mans, c’était un jour comme un autre. L’ambiance était un peu tendue dans la capitale sarthoise.

L’atmosphère était électrique dans le restaurant face à la gare. La zénitude n’était pas de mise. Il faut dire qu’on recevait toute une assemblée de chasseurs. Le chasseur est courant en Sologne, autant que l’inuit en Alaska ou que le grigri vaudou dans la poche du fétichiste à Lomé.

Dans la grande salle du restaurant à la décoration un peu kitsch, un peu surchargée, on goûta une tarte inédite. Comme on avait oublié de mettre la pâte sous les pommes, on la mit dessus. Tout le monde trouva ce dessert non seulement original mais fort exquis.

C’est ainsi que Stéphane et Caroline apportèrent leur précieuse contribution à la cuisine française.

Bravo aux sœurs Tatin !

Si Léa et Christine (les deux sarthoises soupes-au-lait, chatouilleuses) avaient voulu cibler la gastronomie, elles auraient échoué. En revanche, elles ont inspiré les surréalistes, Jacques Lacan, Jean Genêt (pièce de théâtre « les Bonnes »), Claude Chabrol (film « la Cérémonie »).

Gloire aux sœurs Papin !

Je ne suis pas certain, avec ces considérations somme toute assez inutiles, d’être en mesure de pouvoir alimenter un wiki !

*le 2 février 1933 au Mans, Christine(28ans) et Léa(21ans)au service de la famille Lancelin

depuis 1927 : deux « perles » que toute la bourgeoisie de la ville leur envie, assassinent leur patronne et sa fille. C’est le début de « l’affaire Papin » l’une des plus terribles et des plus folles dans les annales du crime.

(texte déniché sur le……wiki en tapant « dis-moi 10 mots »)

Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 14:22

Quand on me demande comment je vais,

Je réponds poliment « merci, c’est parfait »

Oh, j’ai bien de l’arthrose, le cœur me joue des tours,

Le pouls est faible et le souffle un peu court

J’ai du cholestérol, un peu d’asthme, ce n’est rien…

Car, vu mon âge, je me porte bien.

Je ne me déplace plus que ma canne à la main

Tout en choisissant le plus court chemin.

La nuit, souvent, l’insomnie éveillée me maintient,

Mais tout s’arrange quand arrive le matin…

J’ai des vertiges, la mémoire a des trous

Mais pour mon âge, je ne vais pas mal du tout.

Dans ce petit poème on pourra noter

Que lorsqu’arrivent l’âge et les difficultés

Mieux vaut en accepter les changements

Et ne pas parler de vieillissement

En serrant les dents laisser faire son destin

Et avec ses maux ne pas ennuyer son voisin.

On dit : « La vieillesse c’est l’âge d’or »

Je pense toujours à ça quand je m’endors

Les oreilles dans leur boîte,

Dans le verre nagent les dents

Les yeux sont sur la table, en attendant

Et dans ma tête, je me mets à chercher

Si je n’ai oublié aucune pièce détachée.

Dans les jeunes années, sans exagérer

Il était facile de courir, se baisser, s’incliner.

A la fleur de l’âge, on pouvait encore

Danser sans fatigue jusqu’à l’aurore.

Maintenant les temps ont bien changé

Une course ou deux, il faut se reposer.

Un bon conseil à ceux qui vieillissent

Qu’ils serrent les dents, de la vie se réjouissent

Au réveil, après le ramassage des « pièces »

Qu’ils courent vers la rubrique nécro dans la presse

Si leur nom n’y est pas, il est alors certain

Qu’ils vont bien !!!

Texte de la poétesse polonaise, Wislawa Szymborska, Prix Nobel de Littérature 1996

En « réponse » à « pauvres vieux » !!!!!!!!

Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 14:20

Pauvres vieux !

Je ne veux CIBLER personne en particulier, ni faire d'AMALGAME, mais je dis BRAVO aux âmes charitables qui nous ont proposé SERENDIPITE et WIKI .... C'est plutôt KITSCH .... Pour ma part c'est comme si j'avais une conversation avec un INUIT ou un bel africain bardé de GRIGRIS, je n'y entraverais pas davantage.

Mais je vais conserver ma ZENITUDE pour remercier quand-même ces deux quidams qui m'ont permis d'apprendre un nouveau mot. Quant aux 2ème, j'y renonce, même la définition du dico je ne l'ai pas comprise : « application web » ... Et moi le web ça me dépasse largement. Vous comprendrez pourquoi quand vous saurez que ça n'est vraiment pas mon époque étant une "octo" bien tassée...

Pitié pour les vieux, mais bien amicalement quand-même.

MARIETTE

J'ai oublié KERMESSE, pardon !

Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 14:16

Technologie

Bravo aux différents créateurs et merci aux wikis qui nous permettent de créer un lien entre tous les utilisateurs du web, de relier les continents, d’unir les peuplades les plus éloignées, des Inuits de l’Alaska aux papous de Nouvelle-Guinée, de franchir des frontières virtuelles le temps d’un clic, de se plonger au cœur des cultures.

On pourrait parler de choc des cultures, tant les civilisations sont différentes les unes des autres. Mais loin de tout amalgame, manipulation politique ou apologie exacerbée, ne serait-il pas plus juste de parler de partage de cultures lorsqu’on a accès à toute cette kermesse de reportages, photos, vidéos, illustrations, échanges.

La gigantesque toile d’araignée ne cesse de se développer. Libre à chacun de bien cibler et se guider pour éviter de tomber dans des mailles dangereuses, insidieuses, perverses. Ayez toujours un bon grigri à portée de main pour les contourner …….ou implorez les bonnes fées Vigilance et Zénitude.

Un formidable outil de communication donc, sans doute pas apparu par sérendipité. Quoi que…..Si on en croit certaines théories et selon certaines sources, il se pourrait que…..mais je vous laisse vous faire votre propre opinion en surfant sur la vague des connaissances et du savoir. Un peu kitsch comme expression ?

Jean

Partager cet article
Repost0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 09:40

Ecriture

J’avais ciblé un atelier d’écriture découvert par sérendipité lors d’une kermesse au village.

Attirée par les mots mais faisant un amalgame confus entre différentes sortes de textes : narratifs, descriptifs, injonctifs, argumentatifs, rhétoriques etc….je me lançais dans l’aventure, le stylo en bandoulière…

Zénitude du lieu choisi : une belle prairie cernée d’arbres protecteurs au bord d’une paisible rivière…..rien de kitsch, tout bien naturel et simple : ingrédients réunis pour créer wiki wiki * quelques chefs- d’œuvre traitant de la vie difficile mais ô combien attirante des inuits

ou des coutumes ancestrales qu’ont certains peuples africains à ne jamais se séparer de leur grigri destiné à conjurer le mauvais sort.

Un grand bravo à tous ces écrivains « en herbe » voire « confirmés » qui blottis dans leurs souvenirs, leurs fictions, leurs rêves…en quelques minutes transforment leur feuille blanche en agréable prose !

Panne sèche, stylo impuissant, esprit vide ou « trop plein »….que sais-je ? je me sentis soudain perdue comme un inuit se promenant sur une immense plage sous les cocotiers…

j’avais oublié mon grigri magique…

Ce matin-là, je me réveillais la tête pleine d’envies d’…………………….

écriture ……………….

Ama

*le 1er wiki (application web…) fut créé en 1995 par Ward Cunningham mais je préfère le terme hawaïen « wiki wiki » (=très rapide) beaucoup plus exotique…

Partager cet article
Repost0
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 08:05

Mots de février 2015

Amalgame

Bravo

Cibler

Grigri

Inuit

Kermesse

Kitsch

Sérendipité

Wiki

zénitude

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de onselit.over-blog.com
  • : Tout a commencé lors de la semaine de la Langue Française... Mademoiselle Qui a organisé une "modeste manifestation non internationale" intitulée "poésie, on se lit, on se lie". Il s'agit pour chacun d'entre nous d'écrire un texte en prose ou en vers contenant 10 mots proposés en début de mois. Ces textes sont diffusés le mois suivant jour après jour à chaque membre du groupe. "on se lit, on se lie" !
  • Contact

Recherche